Né en 1961 à Vienne, Autriche, Andreas Hirsch travaille comme auteur, conservateur de musée et photographe. Ses écrits incluent des livres sur Pablo Picasso, Tina Modotti et Friedensreich Hundertwasser. En tant que conservateur, il a été responsable d’expositions rétrospectives de photographie incluant Tina Modotti, Henri Cartier-Bresson, Elliott Erwitt et Linda McCartney.

La lecture de « La Voie du Chamane » de Michael Harner et sa participation à un séminaire de base donné par Paul Uccusic en 2004 l’amèneront à la pratique du chamanisme. Dans les années suivantes, le core chamanisme devient pour lui une méthode essentielle de guérison et de divination. Ce n’est qu’à travers la pratique du chamanisme qu’il voit la possibilité d’intégrer les expériences des dernières décades de sa vie, jusque-là impossible à digérer et souvent troublantes, dans un contexte productif et de guérison. Sa vision de la mort a également été transformée par l’expérience chamanique. En s’ouvrant à une vision chamanique du monde, sa relation avec la nature a profondément changé et les causes écologiques ont pris pour lui une nouvelle signification.